Genève 2014 - Les premières mondiales / européennes

 

 

 

 




















 

Genève 2014 - Supercars

 

 








 

Genève 2014 - Equipementiers / Préparateur / 24h du Mans

 

 

 

Pirelli

 

 

Yokohama

 

 

NIMROD

 

 

 

 

24h du Mans

 

En 1923, à la création des 24 Heures du Mans par l'Automobile Club de l'Ouest, aller au bout était un exploit pour les vénérables mécaniques. Au fil des progrès techniques, la vitesse a supplanté l'endurance. De nos jours, c'est un sprint de 24 heures, comme 16 GP de Formule 1 !

 

La popularité des 24 heures tient à son format évocateur, sur deux tours d'horloge, cette durée que tout un chacun est à même d'apprécier. Mais il y a également la férocité d'une compétition devenue légendaire au point que rares sont les écuries, les constructeurs, les marques d'accessoires et bien évidemment les pilotes à rester insensibles à l'attrait d'un triomphe au Mans.

 

Et la Suisse n'y est pas étrangère car en 1989, Peter Sauber devenait le premier constructeur à s'y imposer. En 2011 et 2012, le Schwitzois Marcel Fassler était un des trois pilotes de l'Audi R18 e-tron quattro victorieuse.

 

Aujourd'hui comme hier, c'est aussi le plus impitoyable des bancs d'essais pour les technologies du futur. Les moteurs hybrides Audi et Toyota y font la loi depuis deux ans, des prototypes 100% électriques ou à hydrogène sont annoncés.

 

L'histoire est en marche.