21/06/2017
Château d'Urspelt

 

Datant du 18ème siècle, niché en bordure d'un petit village pittoresque et classé Monument national luxembourgeois en raison de son intérêt historique, architectural et esthétique, nous sommes aujourd'hui au Château d'Urspelt pour une vidéo quelque peu particulière.

 

Quelques mots sur ce lieu tout d'abord...

 

Château d'Urspelt

 

En 1862, Armand Bouvier deviendra le seigneur du domaine et va y accomplir de grands travaux de rénovation, s'attardant particulièrement sur les jardins avec notamment une allée bordée d'ormes, ce qui est assez rare dans la région.

Réquisitionné par les allemands, le château subira les affres de la seconde guerre mondiale. Il se transforme dès lors en poste de commandement local pour le nord du Luxembourg.

Hiver 1944: les soldats américains prennent possession des lieux et arrachent puis brûlent une partie des boiseries pour se chauffer.

 

Au lendemain du conflit, le lieu est abandonné et presque oublié des habitants de la région.

 

Château d'Urspelt

 

Jusqu'en 2005 quand Monsieur Freddy Lodomez, entrepreneur passionné de restauration et de patrimoine, en tomba littéralement amoureux et décida de l'acquérir. 

 

Trois années seront nécessaire durant lesquelles une centaine d'artisans oeuvrent pour redonner vie au château.

 

Château d'Urspelt

 

Aujourd'hui, il se compose de trois niveaux, abrite 55 chambres et suites 4 étoiles, une suite nuptiale, deux espaces bien-être avec notamment spa, hamamm ou sauna, une grande salle à manger, trois salons ou encore deux salles de séminaires équipées.

 

Château d'Urspelt

 

A l'extérieur, il y a une grande cour pavée centrale, un parc avec fontaine, un verger de deux hectares et un parking de 120 places.

 

Dernière chose, le château dispose de la certification Eco label niveau Gold qui est une garantie de protection de l'environnement sur le long terme.

 

Château d'Urspelt

 

Après les lieux, passons désormais au coeur du sujet

 

Test-Cars est une aventure démarrée concrètement en janvier 2012 avec un site internet même si j'essayais des voitures déjà bien avant. De fil en aiguille, ça s'est développé tranquillement. TV local, magazine, applications pour mobiles et tablettes... c'est beaucoup de "travail" mais j'adore ça.

 

Aujourd'hui, j'aimerais adresser un petit mot aux personnes qui m'ont permis d'en arriver là.

Là c'est le cap du million de vues sur Youtube. Au départ, je n'y pensais absolument pas, l'objectif étant et est toujours de partager ma passion avec vous.

Je vais démarrer par Kevin, Olivier, Clément et Anthonin pour Autopolis qui comprend 12 marques, Olivier Origer pour Chevrolet, le groupe Losch pour Audi et VW sans oublier Jérome pour Michel Rolland, Mathieu pour BMW, Sandro pour Citroen & DS, Stéphanie pour Dacia & Renault, Pol pour Ferrari, Fabien & Patrick pour Fiat, Sandra & Jo pour Ford, Jean pour Hyundai, Venceslas pour Infiniti, Nelson pour Jaguar, Marc & Julien pour Land Rover, Xavier & Clélia pour Kia, Jean-Louis & Ludovic pour Lexus et Francesco pour Maserati.

Je poursuis avec Pierre-Marie & Christophe chez Mercedes pour qui j'ai une pensée particulière aujourd'hui. Enfin, je termine avec Caroline pour Mitsubishi, Florian, Christophe & Marie-Louise pour Nissan, Michel pour Opel, Aurélie, Elke, Jacques, Mike & Sandrine pour Peugeot, Arnaud pour Seat, Carlo pour Smart, Lasse & Bastian pour Tesla, Olivier pour Toyota, Marc & Hélène pour Volvo. 

 

En espérant n'avoir oublié personne. 

 

C'est donc grâce à ces hommes et ces femmes.

Je pense également à Séb & Jeff du magazine Luxuriant. 

 

Un immense merci pour être là à Cédric & Sandra de Cf Photography qui font un travail énorme sur la plupart des essais et qui se rendent dispo' quand j'ai besoin, notamment aujourd'hui. Pensée également à Xavier qui a réalisé les clichés de la GT-R qui sera prochainement à l'essai. Je tiens également à remercier la personne qui est juste devant la caméra. Romain de Riv54 qui sait à quel point je suis exigeant (lui diras chiant mais ne l'écoutez pas) et il est vrai que parfois je lui demande l'impossible.

 

Enfin, mes proches, ceux qui partagent de près mon quotidien. Ceux qui sont toujours inquiets lorsque je viens avec des engins soit très puissants, soit très chers, voir les deux.

 

Après le coeur du sujet, terminons avec une voiture particulière...

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

...puisqu'il s'agit d'une supercar. Je voulais me faire plaisir et partager cela avec vous à cette occasion. Il s'agit d'une Mercedes. Pardon, d'une Mercedes Mc Laren SLR.

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

Sa désignation est un hommage à une voiture de course légendaire: le 300 SLR de 1955. SLR signifiant à l'origine en allemand l'équivalent de "voiture de course légère". Et il faut dire qu'avec à peine 1700 kgs sur la balance, c'est une franche réussite pour un véhicule de 2005. Les performances en témoignent et j'y viens dans un instant.

 

Château d'Urspelt

 

La conception est très haut de gamme avec une structure en fibre de carbone, des suspensions en aluminium et des disques de freins en céramique.


Sous le capot, le moteur, entièrement fait à la main est un V8 signé AMG centré à l'avant afin d'optimiser la répartition des masses.

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

La cylindrée est ici de 5,4L pour une puissance de 626 chevaux et un couple maximum de 780 Nm, associé à une boîte AMG Speedshift R à cinq rapports avec palettes au volant.

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

Le 0 à 100km/h est abattu en 3,8 secondes et le 0 à 300km/h en 30 secondes. A ce propos, la vitesse maximale dépasse les 330km/h, bref c'est un avion de chasse dont on remarque par ailleurs quelques appendices.

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

Pour cette vidéo, je tiens à remercier Elodie du Château d'Urspelt, Serge de CT-CAR ainsi que la parfumerie Colombine.

 

Mercedes Mc Laren SLR

 

J'espère que cela vous aura plu et on se retrouve très vite pour un nouvel essai, à bientôt !